Sélectionnez votre pays

  • Cameroun
  • Côte d’Ivoire
  • Maroc
  • Nigeria
  • Sénégal
  • Tunisie
  • Autres pays d'Afrique

Sélectionnez votre langue

  • Français
  • Français
  • Français
  • English
  • Français
  • Français
  • English
  • Français

Vous êtes ici


Lentilles
de contact

Vos paupières commencent-elles à tomber?

Comment les lentilles
peuvent affecter votre vue

Des scientifiques ont découvert un lien entre les lentilles de contact rigides ou souples et les paupières tombantes, également connues sous le nom Ptosis.

Un Ptosis (paupières tombantes) peut s'avérer très gênant non seulement pour l'aspect physique disgracieux mais aussi pour les affections oculaires qu'il peut engendrer. S'il n'est pas traité, il peut conduire à d'autres pathologies comme une amblyopie, un oeil paresseux, un astigmatisme ou une vision floue. Certaines personnes sont nées avec les paupières tombantes, mais il peut y avoir d'autres causes comme la fatigue ou un traumatisme. Cependant, une étude récente publiée dans le Journal de chirurgie esthétique a indiqué que l'utilisation de lentilles de contact pouvait être aussi un facteur important dans l'apparition d'un ptosis.

Les lentilles de contact rigides sont utilisées depuis de nombreuses décennies, et si au début elles étaient en verre, les dernières sont maintenant fabriquées en silicium pour plus de confort et de flexibilité. Cependant elles conservent toujours une certaine rigidité qui ne permet pas au porteur d'oublier leur présence même si elles lui procurent une vision plus nette et plus claire.

En revanche, les lentilles de contact souples sont beaucoup plus confortables et pratiquement imperceptibles pour les porteurs. Toutefois, en raison de leur haute teneur en eau, elles favorisent l'absorption de matières étrangères comme le savon ou l'huile, et à moins qu'elles ne soient jetables, elles demandent un entretien régulier et minutieux.

L'étude a cherché à découvrir comment un ptosis se développe hors influence génétique chez les porteurs de lentilles de contact. Elle a donc porté sur des jumeaux, génétiquement identiques mais avec une utilisation différentes de lentilles de contact. Sur les deux cent quatre-vingt-six paires de jumeaux examinées, quatre-vingt-seize ont montré des niveaux d'atteinte différents du Ptosis avec des préférences distinctes dans le choix de leur lentilles.

L'étude a analysé près de trois cents photographies, qui ont été jointes avec des questionnaires d'histoire sociale et médicale, fournissant un aperçu d'autres facteurs environnementaux qui avaient été soupçonnés de causer un Ptosis. Il s'agissait notamment de la consommation d'alcool, de l'exposition au soleil, du comportement tabagique, du niveau de stress au travail et des habitudes de sommeil, tout ce qui a contribué au processus de vieillissement du visage. Les résultats de l'étude montrent que ces facteurs ont été moins influents dans la gravité de la paupière tombante.
 

Dans les photos analysées, il semble que les jumeaux qui portaient des lentilles de contact souples ou rigides sont plus nombreux à présenter un ptosis et les cas les plus grave sont avérés chez les porteurs de lentilles rigides. Leur paupière supérieure était en moyenne tombée de 1,84 millimètre par rapport aux porteurs de lentilles souples dont le ptosis moyen était mesuré à 1,41 millimètres. Les jumeaux qui ne portaient pas de lentilles de contact eux pouvait avoir une paupière tombante mesurée à 1 millimètre en moyenne et bien que ces nombres semblent faibles, selon le Dr Bahman Guruyon responsable de l'étude, ils sont tout à fait conséquents.

La différence entre un millimètre et deux peut paraitre minime mais quand il s'agit des paupières, c'est très significatif. D'après le Dr Guyuron, les chirurgiens plasticiens qui se spécialisent dans la chirurgie des paupières inférieures et supérieures attestent que même un ½ millimètre peut faire une grande différence tant au niveau de la vue que de l'aspect physique.

"Les vrais jumeaux sont génétiquement destinés à avoir des caractéristiques faciales semblables, donc toute différence dans ces structures est principalement liée à des facteurs environnementaux", a déclaré le chirurgien plasticien. «Nous avons évalué les corrélations de nombreux facteurs environnementaux différents qui pourraient contribuer à l'apparition de la paupière tombante et le port de lentilles de contact a été le seul facteur externe qui a été identifié. Il découlerait de la traction récurrente de la paupière pendant la pose et la dépose de la lentille.

Les photographies utilisées dans l'étude ont été obtenues à partir d'une base de données contenant les informations acquises lors du festival annuel "Twins Day" à Twinsburg, Ohio.

Si vous envisagez le port de lentilles de contact, apprenez en plus sur les différentes sortes disponibles.

TROUVEZ
UN OPTICIEN

Consultez notre carte des opticiens et trouvez-en un près de chez vous